T E C H N I Q U E  M E D I C A L E S

S'aimer soi-même, c'est se lancer dans

une grande histoire d'amour qui durera toute sa vie.

Oscar Wilde

Le Point G est une zone qui suscite encore de vifs débats scientifiques quant à son existence et que nombres de femmes ignorent encore. Pour celles qui l’ont apprivoisé, son existence est une évidence.

La stimulation du point G provoque un orgasme particulièrement intense chez la femme dit « vaginal » en opposition à l’orgasme clitoridien.

Situé entre 2 et 4 cm de l’orifice vaginal, derrière la symphyse pubienne, il correspond aux pieds du clitoris qui entrent en contact avec le vagin, qui, après stimulation, procure un orgasme intense.

Le temps qui passe, les accouchements et les modifications vaginales qu’ils entraînent altèrent la qualité de la vie sexuelle et les sensations. Le point G s’atrophie à la ménopause en raison de la carence hormonale. Parfois, cette convexité n’existe pas naturellement ou disparaît (post-chirurgie, post-accouchement, post-radiothérapie, post-ménopause, perte de poids sévère...).

REHAUSSEMENT DU POINT G OU O-SHOT

De quoi s'agit-il ?

La technique du O-Shot (Orgasm Shot) s’adresse aux femmes souhaitant retrouver une sensualité, une sensibilité perdues ou souhaitant augmenter et renforcer leur plaisir sexuel grâce à la bio-revitalisation du Point G.

3 types d'injections sont possibles

  • L’injection de Désirial® (acide hyaluronique), par effet de gonflement, permet de rendre la zone du point G plus accessible aux frottements lors des rapports. L’hydratation induite par le produit rend les tissus plus souples et plus stimulables, augmentant ainsi l’intensité des orgasmes et diminuant les douleurs pendant les rapports.

 

  • L’injection de PRP permet de stimuler la régénération des vaisseaux sanguins, des nerfs et des tissus. Les tissus deviennent alors plus souples, plus sensibles et plus élastiques et deviennent plus lubrifiés lorsqu'ils sont stimulés. Ainsi, l’injection améliore les sensations et renforce la réponse orgasmique.

 

  • L’injection d’une combinaison PRP et acide hyaluronique permet de conjuguer les caractéristiques des 2 produits et en potentialiser les effets.

duree.png

L'injection, réalisée en consultation, prend environ 30 min pour le Désirial® et 50 min pour le PRP (avec prise de sang)

douelur.png

Un gel de xylocaïne est déposé dans le vagin 1heure avant afin de rendre l’injection parfaitement indolore

activité.png

Reprise des activités immédiatement après

Éviction des rapports sexuels pendant 5 jours

G&.jpg
G2.jpg